VMC simple & double flux

 

Le principe de la VMC simple flux :

VMC-simple-flux

La VMC simple flux hygro A :

La particularité de la VMC simple flux hygro A est que ses bouches d’extraction sont autoréglables, c’est-à-dire qu’elle régule le débit d’air en fonction du taux d’humidité dans l’air. La VMC hygro A est de moins en moins utilisée dans les bâtiments d’habitation, elle est en effet plus destinée aux locaux tertiaires.

La VMC simple flux hygro B :

La VMC simple flux hygro B reprend le principe de la VMC hygro A mais cette fois ce sont à la fois les bouches d’extraction et les entrées d’air qui sont hygroréglables. Cela permet d’avoir une meilleure régulation et de limiter les déperditions de chaleur par renouvellement d’air. La VMC hygro B est le standard dans les maisons neuves.

Le principe de la VMC double flux :

principe-vmc-double-flux

Principe de la VMC double flux :

La ventilation mécanique contrôlée double flux limite les pertes de chaleur liées à la ventilation :

Le système compte deux réseaux de conduits, au lieu d’un seul pour le simple flux.

Il n’y a pas d’entrées d’air extérieur dans les pièces principales, mais des bouches d’insufflation en provenance d’une entrée d’air unique sur le toit.

Les calories de l’air vicié expulsé de la maison servent à réchauffer l’air neuf filtré provenant de l’extérieur.